[oups]

[oups]

 

[oups] bouscule les conventions de la rencontre et propose une danse inventive et décalée. Elle attend, seule, un improbable départ, un hypothétique retour. À ses côtés, une paire de chaussures. S’incarne alors, le temps d’une respiration commune, l’histoire d’une rencontre passée ou à venir.

[oups] s’inspire des gestes du quotidien, de dérisions, de naïveté, et de caresses appuyées, déplacées. Ils sont deux, étriqués dans leurs vêtements, leurs gestes et leurs envies.

Sur leur costume s’est déposé l’ennui.

« Nous fouillerons les noirceurs des complaisances sociales, les peurs humaines, les désirs coupables, les amertumes ravalées. » Nous rendrons au quotidien sa singularité. Et puis nous n’aurons pas peur du beau, ni du laid. Nous serons ces gens qui ne font pas leur vie, mais ce que la vie a fait d’eux. Et puis nous utiliserons tout ce que nous sommes… Quitte à s’en moquer ».

Bérengère Fournier & Samuel Faccioli

[oups]

 

[oups] jostles the rules of encounter, and offers an inventive and unexpected dance. She is waiting, alone, an unlikely departure, a hypothetic return. Beside her, a pair of shoes. By the timing of a common breath, the story of a past or future encounter arises, inspired by daily gestures, mockery, naiveness, restraints and inappropriate compulsions.

They are choked by their clothes, their gestures and their desires.

« We refocus everyday life to a vivid uniqueness. We don’t show people trying to make their life, we show what life has made of them. We don’t fear beauty or ugliness. We rummage through what people prefer to keep concealed ; the darkness of socials kindness, guilty desires and swallowed bitterness. We use everything that we are, even if we mock ourselves. »

Bérengère Fournier & Samuel Faccioli

+ français

[oups]

 

[oups] bouscule les conventions de la rencontre et propose une danse inventive et décalée. Elle attend, seule, un improbable départ, un hypothétique retour. À ses côtés, une paire de chaussures. S’incarne alors, le temps d’une respiration commune, l’histoire d’une rencontre passée ou à venir.

[oups] s’inspire des gestes du quotidien, de dérisions, de naïveté, et de caresses appuyées, déplacées. Ils sont deux, étriqués dans leurs vêtements, leurs gestes et leurs envies.

Sur leur costume s’est déposé l’ennui.

« Nous fouillerons les noirceurs des complaisances sociales, les peurs humaines, les désirs coupables, les amertumes ravalées. » Nous rendrons au quotidien sa singularité. Et puis nous n’aurons pas peur du beau, ni du laid. Nous serons ces gens qui ne font pas leur vie, mais ce que la vie a fait d’eux. Et puis nous utiliserons tout ce que nous sommes… Quitte à s’en moquer ».

Bérengère Fournier & Samuel Faccioli

+ english

[oups]

 

[oups] jostles the rules of encounter, and offers an inventive and unexpected dance. She is waiting, alone, an unlikely departure, a hypothetic return. Beside her, a pair of shoes. By the timing of a common breath, the story of a past or future encounter arises, inspired by daily gestures, mockery, naiveness, restraints and inappropriate compulsions.

They are choked by their clothes, their gestures and their desires.

« We refocus everyday life to a vivid uniqueness. We don’t show people trying to make their life, we show what life has made of them. We don’t fear beauty or ugliness. We rummage through what people prefer to keep concealed ; the darkness of socials kindness, guilty desires and swallowed bitterness. We use everything that we are, even if we mock ourselves. »

Bérengère Fournier & Samuel Faccioli

Video

 

Gallery

 

infos ▼

conception & choreography
Bérengère Fournier
Samuel Faccioli

with
Evguenia Chtchelkova
Samuel Faccioli
Bérengère Fournier
Joachim Maudet
+ 2 danseurs en cours de distribution

music (live)
Gabriel Fabing

lighting designer
Gilles de Metz

Costume
Laure Picheret

Production:
La Vouivre

Le projet est soutenu par la Région Auvergne et le Conseil Général du Puy-de-Dôme, au titre de l’aide à la création / La Vouivre bénéficie du conventionnement de la DRAC Auvergne.
Accueils en résidence:
Compagnie Beau Geste (Dominique Boivin), CDC Le Pacifique, La Coloc’de la Culture de Cournon d’Auvergne, le CDN de Lyon.

dates ▼

Festival Echappée belle, Carré colonnes (33)
Du 1er au 4 juin 2017

Festival Panique au Dancing – Niort (79)
29 et 30 septembre 2017 

Château rouge – Annemasse (74)
21 octobre 2017 à 17h et 19h30

Théâtre du Vellein – Villefontaine (38)
8 décembre 2017 à 12h30

 

Share Project :

  • Categories:
  • Share Project :