La belle

La belle

 

Dans son lit, la Belle repose en paix.

Il y a cent ans qu’elle s’est endormie.

– A quoi rêve la Belle ?

En explorant une partie absente de la version originale du conte de Grimm, nous nous amuserons à bouleverser l’ordre des choses établies.
C’est une princesse des temps modernes que nous convoquons ici. Une princesse qui se joue des représentations de la féminité et qui bouscule les codes des contes de fée. La Belle est une variation sur le rêve et sur le temps, qui nous parle de la perte d’innocence et de la quête de soi-même.

C’est un voyage de l’âme hors des frontières du corps.

Avec La Belle, La Vouivre convoque l’enfance, l’étrange, l’onirisme, mais aussi la métamorphose, le libre-arbitre, la construction identitaire, en restant proche de ce qui caractérise le travail de la compagnie : une esthétique soignée, un ton distancié et une écriture chorégraphique précise, rigoureuse et poétique.

Bérengère Fournier & Samuel Faccioli

La belle

 

A Sleeping beauty

La Belle is asleep. She’s been  sleeping  for a hundred years. It’s long, a hundred years. That leaves time to dream. What does La Belle dream about ?

Beauty is asleep, but in the heart of her dreams, she’s hallucinating: she sees two charming  princes. Two princes, how come  two princes ?

While we dream, we are still,  and yet we run, we fly, we cross amazing  landscapes we live extraordinary adventures,  powerful emotions may upset us.

Once upon a time … a variation on the concepts of dream and time, speaking about the loss of innocence and the search for self, the transition from one state to another. It is a journey of the soul out of boundaries of the body. We call upon childhood imagery, strangeness, dreamlike adventures,  while remaining close to what characterizes the work of our Company: pleasing aesthetics, a distanced tone and precise and rigorous choreography.

Bérengère Fournier & Samuel Faccioli

+ français

La belle

 

Dans son lit, la Belle repose en paix.

Il y a cent ans qu’elle s’est endormie.

– A quoi rêve la Belle ?

En explorant une partie absente de la version originale du conte de Grimm, nous nous amuserons à bouleverser l’ordre des choses établies.
C’est une princesse des temps modernes que nous convoquons ici. Une princesse qui se joue des représentations de la féminité et qui bouscule les codes des contes de fée. La Belle est une variation sur le rêve et sur le temps, qui nous parle de la perte d’innocence et de la quête de soi-même.

C’est un voyage de l’âme hors des frontières du corps.

Avec La Belle, La Vouivre convoque l’enfance, l’étrange, l’onirisme, mais aussi la métamorphose, le libre-arbitre, la construction identitaire, en restant proche de ce qui caractérise le travail de la compagnie : une esthétique soignée, un ton distancié et une écriture chorégraphique précise, rigoureuse et poétique.

Bérengère Fournier & Samuel Faccioli

+ english

La belle

 

A Sleeping beauty

La Belle is asleep. She’s been  sleeping  for a hundred years. It’s long, a hundred years. That leaves time to dream. What does La Belle dream about ?

Beauty is asleep, but in the heart of her dreams, she’s hallucinating: she sees two charming  princes. Two princes, how come  two princes ?

While we dream, we are still,  and yet we run, we fly, we cross amazing  landscapes we live extraordinary adventures,  powerful emotions may upset us.

Once upon a time … a variation on the concepts of dream and time, speaking about the loss of innocence and the search for self, the transition from one state to another. It is a journey of the soul out of boundaries of the body. We call upon childhood imagery, strangeness, dreamlike adventures,  while remaining close to what characterizes the work of our Company: pleasing aesthetics, a distanced tone and precise and rigorous choreography.

Bérengère Fournier & Samuel Faccioli

Videos

 

Gallery

 

infos ▼

conception & choreography
Bérengère Fournier
Samuel Faccioli

with
Bérengère Fournier
Samuel Faccioli
Joachim Maudet

music (live)
Gabriel Fabing

lighting designer
Gilles de Metz

Video
Florian Martin

Costumes/Accessoires
Nathalie Martella

Production:
La Vouivre

Coproductions:
La Comédie de Clermont-Ferrand-Scène Nationale / Festival Puy-de-Mômes Cournon d’Auvergne, / La Rampe et La Ponatière, scène conventionnée Échirolles / Centre Chorégraphique National de La Rochelle / Poitou-Charentes, Kader Attou / Cie Accrorap. » / L’Avant-Scène Cognac – Scène conventionnée « inclinée danse »
Accueil en résidence :
Compagnie Beau Geste (Dominique Boivin), Val de Reuil / KLAP Maison pour la Danse à Marseille / CND de Lyon.
Avec le soutien du Conseil Régional Auvergne et le conseil départemental du Puy de Dôme.
La Vouivre bénéficie du conventionnement du ministère de la culture DRAC Auvergne Rhône Alpes.
La compagnie La Vouivre est associée à Château Rouge à Annemasse sur 2016-19.
 logos-partenaires-02

dates ▼

Belle Semaines Contemporaines – Théâtre du Vellein – Villefontaine (38)
Le 8 février 2019 à 20h

Festival Danse au Fil d’Avril – Théâtre de Romans (26)
Le 6 avril 2019 à 20h

Festival franco-allemand Loostik, Scène Nationale de Forbach (57)
Le 10 novembre 2019 à 16h

Théâtre d’Aurillac (15)
Les 12 et 13 décembre 2019

L’Arc, Scène Nationale – Le Creusot (71)
Le 17 janvier 2020

 

Share Project :

  • Categories:
  • Share Project :